IDENTIFIANT

MOT DE PASSE


Pas encore de compte?>>Inscription
Oubli du mot de passe>>>Ici

Duralex : Plusieurs repreneurs en lice, le verdict attendu début 2021, la mobilisation s'amplifie.

Pour rappel suite à une gestion catastrophique, amplifiée par la crise sanitaire, la verrerie Duralex a été placée en procédure de redressement judiciaire par ses actionnaires et dirigeants. Une grande mobilisation à l'appel du syndicat CGT, de l'UL d'Orleans, de l'Ud du Loiret et de la Fédération CGT Verre-Céramique a eu lieu le 28 octobre.
Des appels à la grève ont également été lancés et bien suivis. Enfin les médias ont répondu présent à l'appel ainsi que les élus locaux et notamment ceux du PCF. Plusieurs candiats sont sur les rangs de la reprise notamment le groupe Pyrex, ainsi que RiouGlass.

LIRE LA SUITE

Owens-Illinois casse l'emploi ! La CGT mobilise.

Owens-Illinois casse l'emploi ! La CGT mobilise pour l'avenir des emplois et des sites !
 

Alors que les résultas des grands groupes verriers sont loin d'être catastrophiques et que les dividendes et bonus pleuvent comme pour les actionnaires et patrons de Verallia, c'est au tour d'Owens-Illinois d'annoncer un plan de destruction d'emplois qui vise ni plus ni moins qu'à augmenter les marges via des externalisations d'activités.

O-I comme Verallia profitent de la crise sanitaire, économique et sociale pour les aggraver par des suppressions d'emplois et l'arrêt d'un four à Cognac pour Verallia.

Rappelons que Verallia c'est un PDG qui perçoit près de 2 millions d'euros et des actionnaires dont l'Etat français et le fond vautour Apollo qui se sont distribués 100 millions d'euros de dividendes en juin dernier.

Le groupe américain O-I veut suivre l'exemple, lui qui a perçu des aides publiques notamment pour la reconstruction du four de Gironcourt. Lui qui a signé un accord de résorbtion de la précarité et qui ne l'a pas respecté à tel point que l'affaire est devant les tribunaux.

La mobilisation et les propositions de la CGT doivent être entendues pour notamment mainetnir les activités en interne, résorber la précarité et mettre en place la 6ème équipe et des postes de replis....

LIRE LA SUITE

Verallia : La brutalité des licenciements entraine une tentative de suicide :

Nous reproduisons dans son intégralité, le tract de la CGT Verallia.
 
Nous espérons que Christophe s'en sortira, nous lui apportons notre total soutien, comme à ses proches et appelons les salarié-es de Verallia à se mobiliser et à faire preuve d'une grande solidarité dans la lutte dans cette période de résistance face aux fodns vautours Apollo, à leurs complices la Banque Publique d'Investissements et aux dirigeants sans scrupules de Verallia.

 

La CGT et notamment la Fédération sera au coté de Christophe et des salarié-es de Verallia. 

"La Bourse ou la Vie ? Ce qui devait arriver est malheureusement arrivé !

Christophe, qui a perdu sa femme il y a 2 ans, n'a pas supporté la réception du courrier envoyé par Verallia aux salariés "susceptibles" d'être licenciés !

Ce samedi, il a craqué et a tenté de mettre fin à ses jours !

Et un drame n'arrive jamais seul, son fils a découvert son père baignant dans son sang après s'être coupé les veines.

C'est plus qu'un salarié qui est attaqué, qui est blessé, qui est traumatisé !

C'est toute sa famille et l'ensemble de ses collègues de travail...

LIRE LA SUITE

Céramiques 43 : La continuité de l'activité prononcée par le tribunal.

Céramiques de Haute Loire : La continuité de l'activité prononcée par le tribunal, RDV le 15 décembre.
 
Le tribunal de commerce de Lyon a décidé, ce jeudi 5 novembre, d’accorder un nouveau répit aux Céramiques de Haute-Loire, en redressement judiciaire depuis décembre 2019.

LIRE LA SUITE

S'informer, se former, s'émanciper.

La formation professionnelle élément majeure de la formation continue.
Pour la CGT, se réaliser en tant que citoyen,s'insérer durablement dans un emploi ou appréhender la diversité des situations de travail implique de pouvoir bénéficier d'un droit à l'éducation permanente.
La formation professionnelle en est un élément majeur, particulièrement au regard des mutations socio-économiques et industrielles actuelles et à venir.
Les bouleversements climatiques, par exemple, vont nous amener à modifier en profondeur nos modes de production afin...
 
Guide CGT de la formation professionnelle.

Verescence : Propositiont d'un plan pour la filière verre.

Verescence : La CGT, Le député Sébastien Jumel, et Le Maire du Tréport Laurent Jacques proposent un plan pour la filière verre.
 
Dans une lettre adressée au Président de La République, le député Sebatsien Jumel, les représentanst des syndicats verriers de la galss Valley Ludovic Krivorzika(CGT Verescence Mers-Les-Bains et Annick Hélan CGT Pochet Courval, et Mohammed Oussédik, Secrétaire Général de la Fédération CGT Verre-Céramique, revendiquent que des meusres fortes soient rpises pour assurer la pérennité et le développement de la filière verre dans la vallée de la Bresles.
Cette Glass Valley est l'une des régions les plus industrielles verrières dans le monde. On y trouve les leaders mondiaux du flaconnage parfumerie et pharmacie comme Verescence, Pochet, SGD, Brosse mais aussi un écosystème d'entreprises sous traitantes verrières.
Les grands groupes menacent cette économie système, avec des plans de suppressions d'emplois, de délocalisations de certaines activités et de réinternalisations de certaines activités sans pour autant créer de l'emploi en interne mais en détruisant à coup sûre l'emploi dans la sous traitance.
Devant cette menace qui risque de fragiliser des fleurons de cette industrie autant que les PME et TPE de la sous traitance, la CGT, Le Député Sébastien Jumel et Le maire du Tréport par ailleurs verrier à Verescence Mers, Laurent Jacques s'organisent avec les salarié-es et font des propositions en matière de développement industriel, économique, écologique, commerciales et sociales pour l'avenir de la Glass Valley.
Rappelons que des suppressions d'emplois de 70 postes sont annoncées à Verescence Mers après le départ de 70 intérimaires (Voir la délibération votée par le CSEC de Verscences Mers sur proposition de la CGT).
Rappelons aussi qu'à Pochet du Courval la CGT s'est opposée à l'accord de performance collective visant à spolier les salarié-es en RTT/CP, à allonger le temps de travail sans rémunération, à geler les salaires, tout en utilisant le chômage partiel subventionné par l'argent public. Cet accord de la honte a été signé par FO et la CFTC et soutenue par la Ministre Pannier Runacher. 
Dans cette entreprise l'Accord APLD a ét signé par la CGT pour permettre aux salarié-es de bénéficier du maintien d'une grande partie de leur rémunération. La CGT avait exigé que seul l'APLD s'applique durant la conjoncture de crise et qu'ensuite seulement s'ouvre des négociations si la situation économique de l'entreprise le nécessitait. Bien entendu la direction de Pochet a fait pression sur les salarié-es et sur les syndicats FO et CFTC pour bénéficier du beuure et de l'argent du beurre sur le dos des salarié-es.
En ce qui concerne la filière, une réunion avec table ronde a eu lieu le 5 novembre. Objectifs :
Lutter contre les supressions d'emplois, demander la transparence et la conditionnalité des aides et mesures publiques conditionnées au maintien des activités et de l'emploi, et des propositions en matière de recherche, de développement, de circuit court et de recyclage et de développement commercial visant à garantir le maintien des emplois dans toute la chaine de valeurs

LIRE LA SUITE

Duralex : Fortes Mobilisations le 28 octobre pour que vive la verrerie.

A l'appel du syndicat CGT Duralex, de l'Union départementale CGT du Loiret et de la Fédération CGT Verre-Céramique, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées ce 28 octobre, devant le tribunal de commerces d'Orléans. Mohammed Oussédik, secrétaire général de la Fédération représentait la Fédération et s'est exprimé pour soutenir le projet industriel, commercial, écologique et social porté par la CGT et les salarié-es. Il a rappelé les dévoirs de l'Etat, d'organiser rapidement une table ronde avec les éventuels repreneurs pour notamment localiser la marque, investir dans l'outil;de production et notamment la réfection du four mais aussi le développemnt d'écoles verrières d'excellences, la primauté à Duralex, Arc et Pyrex des marchés publics notamment avec l'éducation nationale et une meilleure prise en compte du prix carbonne dans les prix de revient pour que notamment les produits duralex puissent voir le jour dans les rayons de la grande distribution.

LIRE LA SUITE

Voir tous les articles